Notre publicité

.

Notre président fondateur invité d'honneur d'une émission économique

.

.

Pourquoi j'ai lancé mon e-commerce ?

.

Quand on a plus de 50 ans on n'a plus rien à prouver !

C'est une chose que l'on entend beaucoup et c'est vrai, si ce n'est que quand on a 50 ans on est pas fini, on n'a pas tout vu, on peut encore faire de grandes choses. Alors quand, après 13 ans de bons et loyaux services au sein de la société qui m'employait on m'a montré la sortie, il m'a fallut rebondir. Je ne pouvais pas rester là à me lamenter sur mon sort.

Repartir dans une nouvelle entreprise, au bas de l'échelle, c'était peu gratifiant, alors j'ai décidé de créer mon propre emploi, de mettre mon expérience non plus au service d'une seule entité, mais de tous et Internet s'est imposé comme une évidence.

Aujourd'hui un magasin physique ne peut pas exister sans un site Internet. Internet est une porte ouverte sur le monde, mais c'est également un endroit où le droit à l'erreur n'existe pas, un endroit où l'on trouve le meilleur, comme le pire. En entrant dans ce monde informatique il me fallait trouver comment être meilleur que les autres, comment offrir le meilleur du Net en évitant le pire, et j'ai trouvé : il me fallait offrir aux autres ce que moi je voulais trouver sur le Web, offrir une expérience d'achat telle je voudrai la trouver.

Cette première étape passée il me fallait trouver ce que je pouvais proposer, et là les possibilités sont énormes. Il me fallait quelque chose que j'aimais, car sans amour on ne peut rien faire, il me fallait quelque chose d'accessible, de beau et d'utile. Les jeux de sociétés se sont imposés à moi comme quelque chose permettant de rapprocher les gens et surtout quelque chose que moi-même j'aimais.

La seconde étape de mon projet a été la plus difficile. Créer une entreprise aujourd'hui est une chose très compliquée. On ne maîtrise pas tout, l'administration n'est pas simple et les obstacles sont importants. Pour y arriver il faut être bien entouré, il faut de vrais amis qui vous remotivent quand ça ne va pas, vous disent quand vous vous égarez, vous poussent vers l'avant. Il faut savoir trouver les personnes qui vous aideront par leur expérience, par leurs conseils. Olivier Clemence fait parti de ces personnes qui peuvent nous aider au travers de son blog pour les e-commerçant : https://www.réussir-mon-ecommerce.fr

Aujourd'hui, après 6 mois d'existence quel pourrait être le premier bilan que je ferai sur cette création ?

Les débuts ont été très difficile et très gourmand en temps et en énergie :

      •  il y a eu les démarches, les papiers, la mise en place de la boutique et encore aujourd'hui les couacs que l'on rencontre
      •  le temps passé sur le site à le paufiner, à l'améliorer, à le rendre plus convivial
      •  la solitude

Il y a eu également toutes ces rencontres que j'ai faites :

      •  d'autres entrepreneurs et des petites sociétés qui ont la même envie que moi de bien faire
      •  des acteurs importants du monde de la communication qui m'ont offert des opportunités (comme la chaine de télévision                        People 24 qui m'a invité dans une emission sur l'économie)
      •  et surtout mes premiers clients dont les retours me prouvent que ma décision était la bonne

Et pour demain ?

Demain n'est pas un autre jour, c'est aujourd'hui, c'est continuer ce qui a été commencé, c'est faire partager mon expérience, améliorer ce que j'offre, m'entourer de nouveaux collaborateurs de qualité, qui ont les mêmes envies que moi. C'est grossir, mais pas trop vite, rester une entreprise à taille humaine et bien garder en tête ce qui m'a conduit à créer la société Alkarion : offrir à mes clients ce que j'aimerai trouver moi-même sur le Net.

.

Par Yannick Président d'Alkarion.com..

Scroll